Foncourrieu

La révolution de 1789

« La grande poou » (la grande peur). En juille1789, les évènements de Paris font courir, à travers la France, les bruits les plus alarmants. Une terreur panique, « la grande poou », parcourt le pays. La nouvelle vole de villes en villages, que des

Pentecôte à Marcillac et pélerinages en 1871

DIMANCHE DE PENTECOTE : Le matin on ne fait pas la procession dominicale. Le soir après vêpres on va en procession jusqu’au calvaire. LUNDI DE PENTECOTE : Les offices se font comme le dimanche. C’est la fête des vignerons. La

Léproserie ; maladrerie ; dames de la charité.

  « A la fin du XVII° siècle, lorsque furent exécutées ou restaurées les peintures de la chapelle (de Foncourrieu), notre léproserie, que depuis longtemps avaient abandonné les malades, était encore dans tout l’éclat d’une verte vieillesse. L’artiste décorateur des voûtes de

Semaine Sainte à Marcillac en 1871

DIMANCHE DES RAMEAUX  : Les deux premières messes se disent à l’heure ordinaire. La grand-messe est avancée d’une demi-heure à cause de la procession. Les vêpres se disent à trois heures, à cause des petits festins qu’on est dans l’usage de

La chapelle des chartreux en Grandcombe

« C’est à l’époque des vendanges qu’ecclésiastiques, notables et gentilhommes ruthénois prenaient, sous l’Ancien Régime,  leurs quartiers d’été dans leurs maisons de vignes du Vallon.  Le père de l’historien Monteil possédait à Grandcombe un domaine de vignes et comptait parmi ses voisins les

Les religieuses de l’hospice

« L’arrivée à Marcillac des soeurs de Mâcon et d’Autun remonte à près d’un siècle. C’est en 1822 que l’administration municipale les appela ici, pour la tenue de l’hospice public et l’annexion d’une école primaire. Cette école se doubla bientôt d’un pensionnat

Retour sur la presse des années 1959-1960

Un « Foyer de progrès agricole » est créé à Marcillac. Ce bâtiment est devenu aujourd’hui le bureau de poste. « L’élevage du Plateau » remporte 3 premiers prix (laitières Brune des Alpes) et un deuxième prix (mâles) au Concours agricole de Toulouse. Cette

Les vieux cimetières de Marcillac

Cimetière du Giroutou. Un extrait du registre des arrêtés du Conseil de Préfecture de l’Aveyron, daté du 26 novembre 1864, concernant l’escalier de la maison Tardieu Joseph, au Giroutou, ultérieurement maison Douziech, affirme que cet escalier formait la clôture d’un vieux cimetière

Programme des pèlerinages vers 1900

A Foncourrieu :   Paroisse de Marcillac : le soir de Pâques 1 h 1/2 avant les vêpres Paroisse de St-Austremoine : 3° dimanche après Pâques Paroisse de Balsac : 3° dimanche après Pâques Paroisse de Cougousse : 4° dimanche

Foncourrieu en souffrance

Etat Extérieur au 1er janvier 2012 :     Originally posted 2012-07-29 17:33:58. Republished by Blog Post Promoter