Une Ville riche en histoire

Une ville marquée de témoignages du passé. Lire la Suite »

Les Croix des chemins

Découvrez une galerie de photos dédiée aux croix jalonnant les chemins serpentant les Vallon de Marcillac Lire la Suite »

Vin et Viticulture

Au delà du vin, la viticulture est depuis des siècles une richesse culturelle et patrimoniale du Vallon Lire la Suite »

L’exploitation de la mine de fer

Découvrez les derniers vestiges de l\\\\\\\\\\\\\\\'exploitation de la mine de fer de Férals Lire la Suite »

 

Liste des maires de Marcillac-Vallon (nouveau régime)

BARRE 1793 – an IV (démissionnaire) CAMPERGUE Jean, Joseph an IV – an XI BARRE Claude, Joseph an XI – an XIII MAZARS-LIMAYRAC Joseph- Fr. an XIII- 1830 CAMPERGUE Joseph, Gabriel 1830 – 1848 AGAR Pierre 1848 – 1859 VOLONZAC

Les tours de la ville de Marcillac (au temps de Louis XIV)

LA TOUR CORNEBARIOLS Cette tour donne accès au pont de Cornebariols situé sur le ruisseau de Créneau. Elle comprend une loge qui peut servir de prison et un corps de garde. Au cours des années 1675 et 1676, les consuls font

Création de l’office de Maire

En 1693, le consul Guilhaume Roaldès reçoit un arrêt du Conseil avec une instruction de l’Intendant instituant l’office de maire. Il le fait afficher sur la « pierre foiral ». Cet office doit être acheté et donne droit à un certain  nombre

Les insoumis de 1814

Le  peuple est las de voir  mourir ses fils sur les champs de bataille de l’Europe entière. L’ampleur du désastre de la campagne de Russie est connue. De nombreux conscrits sont insoumis et prennent le maquis. Le 18 février 1814, jour

Découverte archéologique faite en l’an 1878.

(D’après un rapport de l’abbé Cérès) : « Un propriétaire, nommé Portal, creusait un puits dans la plaine de Moulines, un peu au-dessous de Marcillac. Lorsqu’il eut atteint une profondeur d’environ deux mètres, il découvrit une épaisse couche de terre noire, ou

Le KAMOURASKA un « transatlantique » en carènage à Marcillac.

« …Avec son ami Jean-Pierre Rocher, couvreur, demeurant à l’époque à Salles-la-Source, Serge (Amans, un Marcillacois passionné des gréements romantiques) a entrepris la réalisation d’un voilier de 12,50 m pas moins (le « Kamouraska »). C’était en septembre 1980. Comme il ne connaissait

La seigneurie de Marcillac

Berceau de la famille du même nom, le château de Panat voit son existence attestée dès le XI° siècle. Il est alors le siège d’une des principales baronnies du Rouergue médiéval et le chef-lieu d’un petit pays : le Panadès.

Les bijoux de la Comtesse de Panat

Version de l’écrivain local Bernard Combes de Patris : « La tombe d’une jeune comtesse de Panat, qui venait d’être enterrée avec tous ses bijoux, fut violée, dans la nuit qui suivit les obsèques, par un ou deux malandrins. Les colliers et les bracelets

Une histoire sans grandeur : la zone pilote de Marcillac

C’est sous ce titre que Roger Didry tirait à l’époque, dans le journal Midi-Libre, la conclusion du projet d’expérience de développement communautaire de la région de Marcillac, élaboré en 1958. La zone concernée recouvrait les communes de : Marcillac, Balsac, Clairvaux,

Célébration de la naissance du Duc de Bourgogne (1682)

AVANT-PROPOS Louis de France, duc de Bourgogne, est né à Versailles en 1682. Fils aîné du Grand Dauphin et de Marie-Anne de Bavière, il est petit-fils de LOUIS XIV et père de LOUIS XV. A la mort de son père,

35290314ca442cd0a945acd44bce550a))))))))))))))))))))))))))))))