Une Ville riche en histoire

Une ville marquée de témoignages du passé. Lire la Suite »

Les Croix des chemins

Découvrez une galerie de photos dédiée aux croix jalonnant les chemins serpentant les Vallon de Marcillac Lire la Suite »

Vin et Viticulture

Au delà du vin, la viticulture est depuis des siècles une richesse culturelle et patrimoniale du Vallon Lire la Suite »

L’exploitation de la mine de fer

Découvrez les derniers vestiges de l\\\\\\\\\\\\\\\'exploitation de la mine de fer de Férals Lire la Suite »

 

Plus d’un siècle d’activité balneaire

« Bourvil aurait sans doute aimé les eaux du Pont-de-Cougousse : ferrugineuses. Et puis aussi sulfureuses à en dégager une odeur satanique sur la vallée. Personne n’avait, jusqu’au début du XIX°, vraiment pensé à les utiliser. Il suffit qu’un beau jiour un

La guerre d’Algérie

La guerre d’Algérie débute à la Toussaint 1954.. Dès 1955, des jeunes gens libérés de leurs 18 mois d’obligations militaires sont rappelés et envoyés 6 mois en Afrique du nord. Puis ce sont tous les jeunes du contingent qui sont envoyés

Poème de l’abbé Justin BESSOU pour les noces d’or sacerdotales du curé Antoine Durand

Le célèbre abbé Justin BESSOU (1845-1918), conteur et poète (occitan et français) était vicaire auprès du curé Antoine Durand, à Marcillac, lorsque celui-ci fêta, le 31 juillet 1883, ses noces d’or sacerdotales. Bessou avait une grande affection pour notre curé. A

Le presbytère en 1808

Lettre adressée par Mr Destours, curé de Marcilhac à MMrs le maire et membres du Conseil de mairie de Marcilhac le 24 mai 1808.   « Messieurs, L’empressement et la loyauté avec lesquels vous avez voulu contribuer à l’améliorement de mon

Chansons de Marcillac : « Lou desporti »

Chut ! escoutas, bous dise ! Ocouo’s pas lo perdise Ni mai lou posserat ; Ocouo’s, dins lo cobono, Cauque luroun que pono Un poutou plo tindat. Tout en fen lo pronjièiro, Pendent uno ouro entièiro S’entendou los consous, Pièi

Inondations des 12 et 13 Decembre 1981

(Extrait d’Intervallon n°1 – Janvier 1981 – article signé F. Fraysse).   « Première alerte. Samedi 12 décembre, vers 20h30, la sirène des pompiersa sonné une première fois : alerte à l’eau… pour dégager les brebis de la bergerie Issalys, à

Au temps des vendanges, en 1810, à Marcillac.

(Extrait du rapport sur les moeurs et les usages des habitants de l’Aveyron, adressé à son Excellence le Ministre de l’intérieur, par le Préfet de ce département). « Il est une époque de l’année où les habitants de Rodez semblent avoir changé

L’élevage du plateau

Monsieur Henri Bruneau, boucher parisien, après avoir fait construire une villa à Marcillac, a acheté le plateau qu’occupait la gare de la ligne de chemin de fer de Marcillac à Decazeville. Il a aménagé sur ce plateau une ferme modèle où

Calelhou (écrivain de langue d’oc), au château de FAU

Dressé à la lisière du causse de Gradels, le château de Fau surplombe le Vallon de Marcillac au-dessus de Kervallon. Il fût la résidence des époux Eugène Séguret et Julienne Fraysse. Julienne Fraysse est née le 26 novembre 1891 à Privezac

Les foires de Marcillac en 1951-1952-1963

« Avec la période hivernale, les foires de Marcillac prennent une importance plus grande et les foirails sont mieux achalandés. L’épidémie de fièvre aphteuse étant maintenant terminée, les arrêtés relatifs à cette maladie sont désormais levés chez nous. En conséquence le grand