Une Ville riche en histoire

Une ville marquée de témoignages du passé. Lire la Suite »

Les Croix des chemins

Découvrez une galerie de photos dédiée aux croix jalonnant les chemins serpentant les Vallon de Marcillac Lire la Suite »

Vin et Viticulture

Au delà du vin, la viticulture est depuis des siècles une richesse culturelle et patrimoniale du Vallon Lire la Suite »

L’exploitation de la mine de fer

Découvrez les derniers vestiges de l\\\\\\\\\\\\\\\'exploitation de la mine de fer de Férals Lire la Suite »

 

Miss Aveyron 1994 – Miss Rouergue 1995

« On cherchait une belle fille dans la salle des fêtes de Marcillac, on a trouvé Peggy Champy, 18 ans, lycéenne à Decazeville. Marcillacoise, elle a gagné son poids en vin du cru, 55 Kilos… à boire doucement, gare aux hanches ! La

L’usine de Marcillac (survol historique à travers la presse).

(Extrait de « La Dépêche du Midi »  – 1962) : « MANUVAL – ou plus exactement la « Manufacture du Vallon » – filiale de la CEPRO de Rodez, vient donc d’ouvrir ses portes : comme prévu, elle traitera pour la maison mère de Rodez

Calelhou (écrivain de langue d’oc), au château de FAU

Dressé à la lisière du causse de Gradels, le château de Fau surplombe le Vallon de Marcillac au-dessus de Kervallon. Il fût la résidence des époux Eugène Séguret et Julienne Fraysse. Julienne Fraysse est née le 26 novembre 1891 à Privezac

Les foires de Marcillac en 1951-1952-1963

« Avec la période hivernale, les foires de Marcillac prennent une importance plus grande et les foirails sont mieux achalandés. L’épidémie de fièvre aphteuse étant maintenant terminée, les arrêtés relatifs à cette maladie sont désormais levés chez nous. En conséquence le grand

MARCILLAC EN 1667

En 1667, Marcillac est toujours « fermée de murailles, entourée de fossés et défance vraye ». Le roi y possède un four banal en ruine, dans un coin de la place publique ; une pierre foirail servant à mesurer le blé, au

1939-1945 Temps de guerre à Marcillac

En janvier 1939, près d’une centaine de réfugiés républicains espagnols arrive à Marcillac, femmes et enfants principalement, complètement démunis de bagages et de ressources. Grâce à la générosité des habitants, les premiers secours indispensables leur sont fournis. La préfecture alloue une

Le Révèrent-Père Thomas Pegues (1866- 1936)

Le R.P. Pègues était une gloire pour Marcillac. Né le 2 août 1866 à Marcillac, il fit ses études au grand séminaire de Rodez. Entré dans la province dominicaine de Toulouse, il y  prit le nom de Thomas. Devenu le plus important

Incendies dans le bourg de Marcillac

Rappel de quelques grands incendies : – 1887 – Le 11 décembre, un incendie se déclenche vers 4 heures du soir, rue Cornebariols, dans la maison du sieur Jean Amans. Il se propage rapidement dans le galetas et gagne les

La guerre de 1939-1945

Près de 900 réfugiés arrivent, en 1940, dans notre commune. Une cantine est ouverte à leur intention dans  le garage de l’ancienne poste, route de Malviès. Marcillac accueille aussi un détachement de militaires qui érige son mât porte-drapeau sur la place

Pentecôte à Marcillac et pélerinages en 1871

DIMANCHE DE PENTECOTE : Le matin on ne fait pas la procession dominicale. Le soir après vêpres on va en procession jusqu’au calvaire. LUNDI DE PENTECOTE : Les offices se font comme le dimanche. C’est la fête des vignerons. La