MESURES AUTREFOIS UTILISEES A MARCILLAC

La journée de vigne : équivalait à 5,12 ares.

La pipe valait 2 barriques ou 8 sémals ou 443 litres (portée à 450 litres par délibération du conseil municipal le 19 décembre 1886).

(à noter que le « gallon anglais » vaut 4,54609 litres ou 6 bouteilles de 75 cl. Donc une pipe vaut environ 100 gallons ; la barrique 50 gallons ou 300 bouteilles de 75 cl). 

La sétérée agraire : représentait 25,6 ares.

Pour les grains, le setier valait 4 quartes ou 16 boisseaux.

L’émine représentait 1/2 setier.

La quarte contenait 15,60 litres.

Les planches se vendaient à la canne, c’est-à-dire 4 mètres superficiels.

A noter également que  jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale les pièces de monnaie quoique frappées en centimes de francs ou en francs étaient désignées dans le langage courant des Marcillacois en « sous » :

  • la pièce trouée de 5 centimes de franc était appelée pièce de 1 sou
  • la pièce trouée de 10 centimes de franc était appelée pièce de 2 sous
  • la pièce trouée de 20 centimes de franc était appelée pièce de 4 sous
  • la pièce de 5O centimes de franc était appelée pièce de 10 sous
  • la pièce de 1 franc était appelée pièce de 20 sous
  • la pièce de 2 francs était appelée pièce de 40 sous.

Par contre, pour les billets de banque, nos concitoyens ne faisaient plus référence à l’ancienne monnaie et ne parlaient que de billets de 5 ; 10 ; 20 … francs.

Originally posted 2013-01-08 12:53:01. Republished by Blog Post Promoter