Le dragon de Foncourrieu

« Notre-Dame de Foncourrieu, ainsi appelée d’une fontaine qui coule près de ses murs, doit son origine à un miracle de la Sainte Vierge.

Ce lieu était autrefois couvert de ronces qui servaient de repaires à des reptiles et autres animaux venimeux.

Un soir, dit la tradition, une noble dame passant près de là, se trouva, tout à coup, en face d’un dragon ou serpent ailé, qui s’avança vers elle et s’enroula autour de sa jambe. Dans sa frayeur extrême, elle appelle Marie à son secours et, aussitôt, la Sainte Vierge abat le monstre, lui écrase la tête et, en reconnaissance, la noble dame élève, en ce lieu même, un oratoire.

En 1389, ce sanctuaire fut trouvé trop petit pour le nombre de visiteurs. On en éleva un autre beaucoup plus grand, avec portail, voûte, arceaux à plein cintre et abside carrée, long de six mètres, haut de huit et large de quatre. »…

 

        (Extrait de « L’histoire du culte de la Sainte Vierge dans les provinces éclésiastiques d’Albi, de Toulouse et d’Auch » par le curé de Saint Sulpice)

 

Originally posted 2012-07-29 17:33:58. Republished by Blog Post Promoter

Donec libero. porta. libero velit, sit accumsan elit. nunc nec