LE CHRIST MORT COUCHE SUR SON LINCEUL

Dans la chapelle du Sacré-Coeur de l’église paroissiale de Marcillac, nous trouvons une magnifique copie, signée « Irma Gabouri » d’un tableau de Philippe de Champaigne, peintre né à Bruxelles en 1602, qui se fixa de bonne heure en France et y mourut en 1674.  Il représente le Christ mort, couché sur son linceul. L’original, qui se trouve au Musée du Louvre (n° d’inventaire 1128), avait été saisi à la Révolution à l’abbaye de Port-Royal de Paris. Il avait été peint avant 1654 car, à cette date-là, le tableau fut gravé par Nicolas de Plattemontagne. Notre tableau, propriété de l’Etat, fut peint vers 1840. Initialement accroché au fond de l’église, il a été déplacé, il  y a une trentaine d’années dans la chapelle du Sacré-Coeur où il semble souffrir des variations de température causées par le soleil et le chauffage de l’église.

Originally posted 2013-02-05 10:56:23. Republished by Blog Post Promoter

7b3e8f95f331f107b0adff0677084eccdddddddddddddddd