La famille « de Nacelle »

Au XI° siècle, la famille « de Nacelle » est la plus importante de Marcillac.

Vers 1087, Adhémar de « Noacella » est le témoin d’une donation à Conques avec Hector d’Auzits. Dans la même période, il se porte garant d’une donation de cens avec P. de la Roque et Bernard de Mouret, représentants de grandes familles voisines.

 

Quand le monastère de Bonnecombe fut créé en 1162 – 1166; Gui de Nacelle y était moine. C’est probablement lui qui a attiré l’attention du monastère sur l’emplacement de Bougaunes et agi auprès des gens qu’il connaissait pour obtenir des cessions en vue de la création de la grange viticole de ce moustier. Il apparaît dès 1177 comme témoin d’une donation à Is (autre grange de Bonnecombe), il en reçoit une, au même endroit, en 1182, puis à Vareilles, en 1195, et on le retrouve comme témoin jusqu’en 1219.

 

D’autres membres de la famille de Nacelle figurent dans des actes de cette époque, notamment :

 

  • Rigal et Bernard de « Novacella » qui renoncent, en 1184, à tout ce qu’ils demandaient à propos des droits de Guillaume Raimond de Bougaunes.
  • Bernard de Nacelle et sa femme Bernarda qui cèdent , en 1191, la vigne du Cairel et leur part sur les dimes pour les vignes de Bonnecombe à Bougaunes, acquises ou à acquérir. (Parmi les témoins autre Bernard de Nacelle).
  • Nous trouvons encore Austorga de Nacelle et ses fils dans une donation de 1193, ainsi que Bernarda de Nacelle et Bernard, son fils, dans une autre donation, en 1194.

 

Puis cette famille disparaît, après 1200, ruinée peut-être par sa fécondité et la division de ses branches.

Originally posted 2014-06-21 12:04:45. Republished by Blog Post Promoter

efficitur. libero non libero elementum adipiscing