Hydrologie

HYDROLOGIE

Trois ruisseaux arrosent Marcillac :

– Le Créneau, le plus important, naît à Salles-la-Source de la résurgence des eaux souterraines du Tindoul de la Vayssière qui, au préjudice de la cascade, ont été captées et canalisées pour alimenter une petite centrale électrique. Près de cette dernière il reçoit les eaux du ruisseau Favi, lequel prend sa source à Souyri.

-Le Cruou, qui descend de Ferrals, au fond d’une vallée pittoresque, vient le grossir à Marcillac.

– Né à Bruéjouls, l’Ady rejoint, à son tour, le Créneau aux pieds  du sanctuaire de Foncourrieu avant que leurs eaux ne se jettent dans le Dourdou, près de Nauviale.

Voici réunies sous forme de tableau les caractérisques de ces trois ruisseaux.

 

RUISSEAUX

CRENEAU ADY CRUOU
Longueur km 17,500 11,500 7,500
largeurmoyenne m 9,500 6,500 4,300
Pleines rives m 20,000 7,300 5,800
Pente totale m 305,000 115,000 190,000
Surface versant hect. 15.580 3.940  3.280
eaux ordinaires m.c/sec 0,590 0,110 0,060
eaux d’étiage m.c./sec 0,145 0,050 0,007
grandes eaux m.c./sec 93,000 20,600 6,570
usines hydrau. nombre 12,000 1,000
force utilisée H.P. 41,690 2,520

 

Extrait de « La Dépêche du Midi » du 16 novembre 2012 :

« Le Créneau fluo. Surprise, étonnement et même inquiétude à la vue de la couleur prise par les eaux du Créneau depuis quelques jours : un vert fluorescent très intense… Les hypothèses les plus farfelues ont circulé dans le Vallon mais la réalité est bien plus rassurante. Dans le cadre d’une étude hydrogéologique sur le site de la carrière de Capdenaguet, la société Calligée, de Labège, réalise un traçage sur le causse de Souyri. Cette opération a pour but de préciser l’écoulement des eaux souterraines au droit de la carrière et d’identifier les éventuels exutoires du réseau existant. A cet effet, de la fluorine, un colorant alimentaire non toxique, a été injectée dans un aven existant sur le site de la carrière, avec une grande quantité d’eau. Cette opération a été effectuée à la demande de la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement). »

A Souyri le Favi, pendant près d’une semaine, a pris la couleur d’un sirop de menthe verte, communiquant, à son tour, celle-ci au Créneau.

 

oOo

 

Originally posted 2013-03-13 13:11:27. Republished by Blog Post Promoter

371c6719c5bbc663c2507baad2d73389PPPPPPP