Fête de Saint-Martial (ancien patron de la paroisse)

(d’après le coutumier paroissial de 1871).

Avant de devenir « paroisse Saint-Vincent du Vallon », la paroisse de Marcillac, limitée, alors, approximativement aux frontières de la commune de Marcillac, était dédiée à Saint-Martial.

Les fêtes de Saint-Martial et des saints apôtres Pierre et Paul, étant renvoyées au dimanche, coïncidaient toujours pour la célébration et c’était un inconvénient pour la rubrique qui prescrivait pour chacune une grande solennité.

Lorsque la « Société de Saint-Martial« , fondée par les ouvriers, faisait dire la messe de huit heures à son intention et à ses frais, le curé permettait de chanter  la messe votive de Saint-Martial (patron de la paroisse). Mais en 1871, et depuis plusieurs années, la société ne demandait plus cette messe et la messe de 8 heures était devenue une messe basse.

Par contre avant la grand-messe (et jusqu’aux années 1950) « on fait une procession solennelle dans laquelle on porte le buste reliquaire de Saint-Martial (volé en 2002). La station est à la croix sur le tour de ville (elle se trouvait dans le jardin de la mairie ; elle a été déplacée en 1978 au cimetière). On y fait les prières de la procession. Les vêpres se disent à 3h. Après vêpres et après la bénédiction du très saint Sacrement, il y a une seconde procession autour de la ville, et en entrant dans l’église on va dire l’oraison à la chapelle du Rosaire. Les secondes vêpres sont de Saint Pierre avec la commération de Saint-Martial. »

Originally posted 2012-07-29 17:33:58. Republished by Blog Post Promoter

7368acf2ad4429f63e775d594cc64f31PPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPPP