Fantome et trésor : les mysteres du chateau de Panat

Le château de Panat, comme la plupart des bâtisses qui ont traversé les siècles, fait l’objet de nombreuses légendes. L’existence d’un fantôme en est une. Didier Fournials (propriétaire du château depuis 1996) raconte qu’un soir, se sentant observé, épié, il descend effrayé voir le comte d’Adhémar qui lui répond tout naturellement que ce n’est que Marie, le fantôme du château… Sa curiosité piquée au vif, il en demande plus et apprend alors qu’une jeune femme se serait suicidée au XVII° siècle dans la demeure. L’élément troublant de cette histoire, est que la “présence” du “fantôme” n’est perceptible qu’en automne, aux alentours de 17 heures, heure et période à laquelle la malheureuse aurait mis fin à ses jours. L’histoire ne raconte pas comment ni pourquoi elle aurait commis l’irréparable… Autre mystère autour du château, le trésor, dont l’existence paraît vraisemblable puisqu’il est répertorié dans les archives départementales comme étant l’un des cinq trésors  de l’Aveyron. Accompagné d’amis toulousains, Didier Fournials s’est donc lancé à la recherche du magot. Après beaucoup d’efforts, ils ne trouvèrent qu’un clou ! Le trésor a-t-il déjà été dérobé, ou est-il enfoui dans les caves voûtées dont l’entrée est  toujours introuvable , “

                                      (extrait de “Centre-Presse” du 4 août 2008)

“Depuis des siècles, à Marcillac-Vallon, des pièces d’or datant de Charles VI sont  exhumées d’un champ, au fil des labours”.     (extrait de “La Dépêche du Midi” – la carte inédite de tous les trésors du Grand Sud – 09-04-2000)

Rappelons que Charles VI a été Roi de France de 1380 à 1422, donc à l’époque où  la ville Marcillac a été prise et occupée par les “Anglais” (1388 à 1391). Pour échapper à leur piraterie un “trésor” a-t-il été enfoui et “oublié” dans ce champ ?

Originally posted 2012-07-29 17:33:58. Republished by Blog Post Promoter