Découverte archéologique faite en l’an 1878.

(D’après un rapport de l’abbé Cérès) :

« Un propriétaire, nommé Portal, creusait un puits dans la plaine de Moulines, un peu au-dessous de Marcillac. Lorsqu’il eut atteint une profondeur d’environ deux mètres, il découvrit une épaisse couche de terre noire, ou plutôt de cendres, qui paraissait n’être pas autre chose que les restes d’un grand incendie. Au milieu de ces cendres furent trouvés une grande quantité de scories de verre et de fer, des fragments de vases en terre et en verre de toutes formes, du minerai de fer, etc.,  jetés çà et là.

On y trouva encore une clé gallo-romaine, une sonnette en fer, des poinçons, des clous, une épingle à cheveux et plusieurs objets en bronze de destination inconnue. Parmi les monnaies recueillies, une appartenait à la colonie de Nîmes, et quatre étaient du Bas-Empire. L’une d’elles, dans un parfait état de conservation, portait sur une de ses faces l’effigie de l’impératrice Fauste, femme de Constantin. »

Originally posted 2014-06-16 12:04:26. Republished by Blog Post Promoter

sem, ut in nunc elit. vel,