La chapelle des chartreux en Grandcombe

« C’est à l’époque des vendanges qu’ecclésiastiques, notables et gentilhommes ruthénois prenaient, sous l’Ancien Régime,  leurs quartiers d’été dans leurs maisons de vignes du Vallon.  Le père de l’historien Monteil possédait à Grandcombe un domaine de vignes et comptait parmi ses voisins les Pères chartreux de Rodez, propriétaires  eux aussi d’un gros vignoble. Ces séjours, à une époque clémente de l’année, étaient très prisés par les classes sociales qui pouvaient en profiter ; c’était une coutume suivie avec assiduité. Même sous la Révolution, après la vente de son vignoble, le procureur des Chartreux de Rodez  vint, en 1792, participer aux vendanges chez Monteil. Désirant chasser, il confectionna des cartouches, ce qui, ayant été vu par les vendangeurs, faillit déclencher une émeute populaire dans le vallon de Grandcombe. Le père de Monteil sera d’ailleurs arrêté l’année suivante, en 1793, durant les vendanges et reclus à Rodez.

Beaucoup de ces demeures furent modernisées ou agrandies par l’adjonction de pavillons destinés à leur donner une allure de gentilhommière. De physionomie avenante, elles sont l’image même de la calme maison des champs. Parfois, une allée d’arbres séculaires ornait jadis leur chemin d’accès.

Celle des chartreux, au long corps de logis du XVIII° siècle,  a  conservé à son extrémité sud la chapelle avec des fenêtres plein cintre encadrant une porte extérieure surmontée d’une niche pour statue. A l’intérieur la voûte a été démolie, dans la deuxième moitié du XX° siècle, pour des raisons de sécurité.

La clé de voûte représentait les armes du chanoine-chantre de la cathédrale de Rodez : Hélyon de Joffroy. Conservée, elle a été replacée dans le mur de façade de la terrasse du deuxième corps de bâtiment construite en 2001.

La Vierge à l’enfant, en bois doré, volée à l’église de Marcillac, dans la nuit du 30 au 31 juillet 2002, provenait de cette chapelle.. Elle avait été cachée et soustraite ainsi de la destruction au moment de la Révolution.

A Foncourrieu, un grand tableau exposé dans la grande nef de la chapelle, représente Saint-Bruno, fondateur de l’ordre des chartreux,  agenouillé devant la Vierge. Il provient également de la chapelle des chartreux de Grandcombe et fut offert au sanctuaire, en 1914, par la famille Foulquié.

Originally posted 2012-07-29 17:33:58. Republished by Blog Post Promoter

d9478d6b111e1df5293a964dc08861a433333