Une Ville riche en histoire

Une ville marquée de témoignages du passé. Lire la Suite »

Les Croix des chemins

Découvrez une galerie de photos dédiée aux croix jalonnant les chemins serpentant les Vallon de Marcillac Lire la Suite »

Vin et Viticulture

Au delà du vin, la viticulture est depuis des siècles une richesse culturelle et patrimoniale du Vallon Lire la Suite »

L’exploitation de la mine de fer

Découvrez les derniers vestiges de l\\\\\\\\\\\\\\\'exploitation de la mine de fer de Férals Lire la Suite »

 

Vin – vigne

Culture de la vigne à Marcillac en 1833

« Les ustensiles nécessaires à la culture d’une vigne de cent journées sont : six bi-dents, six pioches très fortes terminées en pointe, quatre pelles en fer, un levier en fer, deux marteaux de maçon, des coins pour fendre les rochers, une

Domaine de vignes « Les Mères » en Grandcombe

« Les Mères ». Pourquoi ce nom ? En 1519 Hélyon de Jouffroy (1) établit, à Rodez, un couvent de religieuses de l’Annonciade, appelées aussi « Minorettes ». Cet ordre, alors nouveau dans l’Eglise, avait été fondé, en 1500, par Sainte Jeanne de Valois, fille

Transport du vin au temps des rois

« …il y a quelques siècles,… le poids moyen d’un boeuf est alors seulement de 350 à 400 kg et sa taille est à l’avenant. Ces animaux de jadis feraient peut-être pitié si on pouvait les mettre à côté de l’un de

Cepage local : le fer servadou

« Celui qui peut se revendiquer (en parlant des vins aveyronnais) d’être l’héritier direct des moines de Conques se nomme le « Marcillac ». C’est lui qui fut encore vendu récemment par les « bougnats » parisiens et qui fit la renommée du fer servadou, ce

Domaine de vignes des Chartreux en Grandcombe

« Le promeneur un tantinet observateur ne manque pas de remarquer un écusson sur le porche qui relie les deux corps de bâtiments de ce domaine. C’est celui d’Hélyon Joffroy. On le trouvait également sur la clé de voûte de la chapelle

Maisonnettes de vigne

Mais le promeneur curieux a vite fait de découvrir, dans ce damier quasi vertical de vieilles vignes, de petites maisonnettes semées ici et là. Et quand il s’approche d’elles, il se rend compte que toutes sont différentes malgré leurs points communs.

Au temps des vendanges, en 1810, à Marcillac.

(Extrait du rapport sur les moeurs et les usages des habitants de l’Aveyron, adressé à son Excellence le Ministre de l’intérieur, par le Préfet de ce département). « Il est une époque de l’année où les habitants de Rodez semblent avoir changé

Le vignoble de Marcillac en 1833

« L’étendue de terrain plantée de vigne, dans le canton de Marcillac est de 1978 ha. Sa valeur totale, à raison de 2.500 frs, prix moyen de l’ha, s’élève à près de 5.000.000 de frs. Elle s’élèverait à peine à 250.OOO frs

Tonnellerie

« Le foudrier du Vallon et celui de la Vallée du Tarn n’avaient pas les mêmes méthodes : le premier incurvait la douve dans la masse et le second la pliait au feu. L’un était charpentier, l’autre tonnelier ».  » Il existe une

Historique du vignoble de Marcillac -Vallon

Le nom de Marcillac avec sa terminaison en « AC » ne laisse pas de doute sur son origine gallo-romaine. On voit de suite qu’il s’agit du « Marcillius ager », du domaine de Marcillius. Et, de fait, des découvertes archéologiques ont  révélé l’occupation

3310a0392de1640fce4ed7589d1d9ef13333