Une Ville riche en histoire

Une ville marquée de témoignages du passé. Lire la Suite »

Les Croix des chemins

Découvrez une galerie de photos dédiée aux croix jalonnant les chemins serpentant les Vallon de Marcillac Lire la Suite »

Vin et Viticulture

Au delà du vin, la viticulture est depuis des siècles une richesse culturelle et patrimoniale du Vallon Lire la Suite »

L’exploitation de la mine de fer

Découvrez les derniers vestiges de l\\\\\\\\\\\\\\\'exploitation de la mine de fer de Férals Lire la Suite »

 

Religion

Le couvent Saint-Joseph (historique)

(Extrait de « Notre-Dame de Foncourrieu » – par l’abbé H. Alran – Rodez – Carrère éditeur – 1901). « Marcillac avait une communauté très ancienne, dite des Soeurs de l’Union ou des Soeurs du Travail. Sa fondation remonte… à l’an 1675  (Il

LE CHRIST MORT COUCHE SUR SON LINCEUL

Dans la chapelle du Sacré-Coeur de l’église paroissiale de Marcillac, nous trouvons une magnifique copie, signée « Irma Gabouri » d’un tableau de Philippe de Champaigne, peintre né à Bruxelles en 1602, qui se fixa de bonne heure en France et y

Chapelle de Saint-Pierre de Nacelle

Etymologie et légende « Nova cella » = Nouveau sanctuaire. Ce sanctuaire porte le nom qui relie la personne auguste qu’on y honore avec son rôle de pilote souverain, dans le gouvernail de l’Eglise ; on le nomme Saint-Pierre -de -Nacelle. Ce nom

La chapelle du nouveau couvent

Les soeurs du travail et de la croix, dont la communauté avait été fondée, en 1682, n’étaient plus qu’une douzaine, et assez agées en 1838. Monseigneur Croizier, évêque de Rodez, appelle, alors, au couvent de Marcillac, mère Théotiste, née Sophie

Fête de Saint-Martial (ancien patron de la paroisse)

(d’après le coutumier paroissial de 1871). Avant de devenir « paroisse Saint-Vincent du Vallon », la paroisse de Marcillac, limitée, alors, approximativement aux frontières de la commune de Marcillac, était dédiée à Saint-Martial. Les fêtes de Saint-Martial et des saints apôtres Pierre

Le dragon de Foncourrieu

« Notre-Dame de Foncourrieu, ainsi appelée d’une fontaine qui coule près de ses murs, doit son origine à un miracle de la Sainte Vierge. Ce lieu était autrefois couvert de ronces qui servaient de repaires à des reptiles et autres animaux

Statue de la Vierge de La Mission (allées des platanes)

Cette statue  a été implantée, à l’initiative du curé DURAND, au terme d’une retraite préchée par les Pères capucins de Toulouse, frère Rémi et frère Saturnin, supérieur. L’inauguration a eu lieu le 30 mai 1867, en présence de Mgr Delalle, évêque

La nouvelle école des frères (construction)

(Extrait du Bulletin du couronnement de N.D. de Foncourrieu, chap. X, paru en 1901) « Trois grands bienfaiteurs donnèrent à l’entreprise son pivot central de ressources. La famille Pradié y alla d’une somme ronde pour payer la main d’oeuvre ; la Compagnie

La chapelle de l’ancien couvent

En 1682, sous la conduite de leur oncle, Monsieur de Cabrières, curé de Marcillac, les demoiselles Catherine et Antoinette de Mazars, filles de noble Jean de Mazars et de Jeanne de Cabrières, et leur cousine Antoinette de Fabrégou, fille du

Fête de l’Assomption (15 août) à Marcillac

Fête de l’Assomption (15 août) à Marcillac

Après les offices solennels de la fête, la procession extérieure, dite du voeu de Louis XIII s’accomplit au sanctuaire de N.D. de Foncourrieu. A la tombée de la nuit a lieu l’illumination de la grande statue de l’Immaculée, sur le boulevard.

9c6ec0dbe5f723eb7fb9d6b93b0da0d2''''''