Une Ville riche en histoire

Une ville marquée de témoignages du passé. Lire la Suite »

Les Croix des chemins

Découvrez une galerie de photos dédiée aux croix jalonnant les chemins serpentant les Vallon de Marcillac Lire la Suite »

Vin et Viticulture

Au delà du vin, la viticulture est depuis des siècles une richesse culturelle et patrimoniale du Vallon Lire la Suite »

L’exploitation de la mine de fer

Découvrez les derniers vestiges de l\\\\\\\\\\\\\\\'exploitation de la mine de fer de Férals Lire la Suite »

 

Religion

Le presbytère en 1808

Lettre adressée par Mr Destours, curé de Marcilhac à MMrs le maire et membres du Conseil de mairie de Marcilhac le 24 mai 1808.   « Messieurs, L’empressement et la loyauté avec lesquels vous avez voulu contribuer à l’améliorement de mon

L’institut des Soeurs de Saint Joseph

L’institut des soeurs de Saint-Joseph est une congrégation fondée par Jean-Pierre Médaille le 15 octobre 1650. Né à Carcassonne, Jean-Pierre Médaille entre chez les jésuites à l’âge de 16 ans et devient prêtre en 1637. Au cours de ses missions

La croix processionnelle de Marcillac

(extrait de « L’orfèvrerie en Rouergue » par Bernard de Gauléjac). « …La croix processionnelle de Marcillac, marquée du poinçon « S.F. » est si étroitement apparentée à celle de Saint-Symphorien, qu’elle ne peut être issue que d’un atelier très proche de celui d’Antoine Frechrieu ;

Mort du bienheureux Francois d’Estaing (1460-1529)

(Extrait de « Le Bienheureux François d’Estaing, Evêque de Rodez » – de Ch. Blanadet).   « … Inlassablement François d’Estaing visitait son troupeau. « Ce ne sont pas les temples matériels que je veux voir, disait-il, mais les temples vivants en qui habite

Pentecôte à Marcillac et pélerinages en 1871

DIMANCHE DE PENTECOTE : Le matin on ne fait pas la procession dominicale. Le soir après vêpres on va en procession jusqu’au calvaire. LUNDI DE PENTECOTE : Les offices se font comme le dimanche. C’est la fête des vignerons. La

Saint Martial, patron de l’Eglise

Extraits de « Documents sur les origines chrétiennes du Rouergue – Saint-Martial » –  par le Cardinal Bourret (1887-1902). « …Les plus anciennes traces que nous avons trouvées de cette petite ville, dit Bosc, sont un acte par lequel un riche et puissant

Prêtres sous la Révolution

(Extrait de « Les bénéfices du diocèse de Rodez » – J. Touzery – Rodez – Imprimerie Catholique – 1906). AUGUSTIN DOZILIS : « Marcillac était, avant la Révolution comme aujourd’hui, un chef-lieu de district ecclésiastique. Augustin Dozilis, curé de Marcillac en 1788,

Léproserie ; maladrerie ; dames de la charité.

  « A la fin du XVII° siècle, lorsque furent exécutées ou restaurées les peintures de la chapelle (de Foncourrieu), notre léproserie, que depuis longtemps avaient abandonné les malades, était encore dans tout l’éclat d’une verte vieillesse. L’artiste décorateur des voûtes de

Le retour de Saint-Jean-Baptiste

La statue du Saint précurseur qui nous occupe était peut-être honorée dans la chapelle qui lui est dédiée dans l’église paroissiale. Au temps de la séparation de l’église et de l’état elle a vraisemblablement cédé la place au retable ramené de

Polémique cocasse du XIX° Siecle

(Extrait du « Journal de l’Aveyron » du 17 mai 1888) « Les girondins étaient, je crois, 22 au soir du banquet funèbre. Nous avons, nous, nos 22 jacobins prêts à sceller, non pas de leur sang mais, de l’apostasie leur attachement au laïcisme…