Une Ville riche en histoire

Une ville marquée de témoignages du passé. Lire la Suite »

Les Croix des chemins

Découvrez une galerie de photos dédiée aux croix jalonnant les chemins serpentant les Vallon de Marcillac Lire la Suite »

Vin et Viticulture

Au delà du vin, la viticulture est depuis des siècles une richesse culturelle et patrimoniale du Vallon Lire la Suite »

L’exploitation de la mine de fer

Découvrez les derniers vestiges de l\\\\\\\\\\\\\\\'exploitation de la mine de fer de Férals Lire la Suite »

 

Histoire

Fortifications – Routiers.

Entre Cruou et Créneau, blotti contre son fort initial, Marcillac s’entoure de murailles dans les années 1350, pour se protéger des Anglais. Cinq portes donnent accès à la ville :  La tour Cornebariols La tour Bayssettes La tour du Cap

La grande histoire de la maison de retraite du Vallon

Au X° siècle, Marcillac se situe dans le pays du « Panadès », autrement dit dans la seigneurie des Panat. Ses coteaux sont déjà plantés de vignes qui fournissent un vin de qualité. Le domaine de vignes de Bougaunes est

Liste des 1er et 2eme Consuls (Période 1650 à 1682)

Cette liste est extraite des « Témoignages sur Marcilhac sous le règne de Louys XIV » par Claude Landès (26-02-2008)   ANNEE 1er CONSUL 2ème CONSUL   1650 Mazars Jean Noêl Arnaud 1651 Moly Henry Latornerie Jean 1652 Périer André Fontalbat Thomas

Logement des armées du Roy en quartier d’hiver

Pour les communautés, et en particulier pour celle de Marcillac, le logement des troupes était un problème récurrent que les  consuls voulaient éviter en payant l’ustensile plutôt qu’en hébergeant des troupes dont ils redoutaient le comportement durant le long séjour d’hiver.

Rues moyenâgeuses

– La « Rue Droite » traverse la ville de part en part, du nord-est au sud-ouest, sur un côté. En 1383 on l’appelait « Carieyra nova » – La « Rue Vieille » qui lui est parallèle, passe vers le milieu de la ville, jusqu’à

La bataille de Mondalazac (17 Janvier 1369)

Un épisode de la guerre de Cent Ans, pendant  l’occupation du Rouergue  par les Anglais. A la suite du traité de Brétigny (8 mai 1360) le Rouergue tombe aux mains d’Edouard III d’Angleterre. Ses troupes occuperont Rodez jusqu’à la bataille

Le Coup d’Etat du 2 Décembre 1851

Le coup d’état. Le prince Louis-Napoléon, élu député à l’Assemblée Constituante au cours de l’été 1848, réalise son coup de force contre l’Assemblée, le 2 décembre 1851, date anniversaire du sacre de Napoléon 1er et de Joséphine, ainsi que de la

Route de Rodez à Marcillac (réalisation)

(Réf :  » De Marcillac à Rodez – Histoire d’une route »   –  B. Combes de Patris – 1956 – Revue du Rouergue).   « La route reliant Rodez à Marcillac, déjà partiellement construite, ne cesse de retenir l’attention du Conseil d’arrondissement. Dans

Pilori

A propos d’une enquête d’avril-mai 1509 sur la restauration, rénovation et replantation des poteaux de justice (autrement dit pilori) dans les terres de l’abbaye de Bonnecombe où les moines avaient, en tant que seigneurs, droit de justice, nous avons relevé ce

Les Consuls de Marcillac au temps de Louis XIV

COMMUNAUTE : Dans tous les documents de la ville, il n’est question que de communauté sur un territoire qui n’est pas défini explicitement mais qui doit correspondre à la paroisse. Le territoire de celle-ci diffère de celui de la commune de

cee87867c0e470903dd728aca7b2d0fb!!!!!!!!!!!!!!!!!