Une Ville riche en histoire

Une ville marquée de témoignages du passé. Lire la Suite »

Les Croix des chemins

Découvrez une galerie de photos dédiée aux croix jalonnant les chemins serpentant les Vallon de Marcillac Lire la Suite »

Vin et Viticulture

Au delà du vin, la viticulture est depuis des siècles une richesse culturelle et patrimoniale du Vallon Lire la Suite »

L’exploitation de la mine de fer

Découvrez les derniers vestiges de l\\\\\\\\\\\\\\\'exploitation de la mine de fer de Férals Lire la Suite »

 

Histoire

Liste des maires de Marcillac-Vallon (nouveau régime)

BARRE 1793 – an IV (démissionnaire) CAMPERGUE Jean, Joseph an IV – an XI BARRE Claude, Joseph an XI – an XIII MAZARS-LIMAYRAC Joseph- Fr. an XIII- 1830 CAMPERGUE Joseph, Gabriel 1830 – 1848 AGAR Pierre 1848 – 1859 VOLONZAC

Camis rodanès de Rodez à Marcillac

« Partant de Rodez deux camis rodanès ont perpétué les chemins de la préhistoire. Celui du causse septentrional, le Causse Comtal, est visiblement le chemin des dolmens et des tumuli (une centaine ! ),  mais aussi celui des corniches du causse, surplombant

La seigneurie de Marcillac

Berceau de la famille du même nom, le château de Panat voit son existence attestée dès le XI° siècle. Il est alors le siège d’une des principales baronnies du Rouergue médiéval et le chef-lieu d’un petit pays : le Panadès.

Les Wisigoths ; les Sarrasins.

LES WISIGOTHS Après avoir pris Rome, en 410, les Wisigoths s’installèrent dans le sud-ouest de la Gaule vers 418. Théodebert, petit-fils de Clovis, les chassa du Rouergue en 533.  Leur présence, dans le secteur de Marcillac, est attestée par le résultat

Grottes à inhumations près de Marcillac

GROTTE DE PANAT Spéléologue amateur mais très averti, M. Bornand, en compagnie de ses fils Serge et Noël, retournait, un week-end de 1964, explorer les grottes des monts de Panat à 7 kilomètres de Marcillac. « Ces grottes, …peu connues, lui réservèrent cette

Les insoumis de 1814

Le  peuple est las de voir  mourir ses fils sur les champs de bataille de l’Europe entière. L’ampleur du désastre de la campagne de Russie est connue. De nombreux conscrits sont insoumis et prennent le maquis. Le 18 février 1814, jour

Une histoire sans grandeur : la zone pilote de Marcillac

C’est sous ce titre que Roger Didry tirait à l’époque, dans le journal Midi-Libre, la conclusion du projet d’expérience de développement communautaire de la région de Marcillac, élaboré en 1958. La zone concernée recouvrait les communes de : Marcillac, Balsac, Clairvaux,

Les barbares

L’occupation de notre secteur par les Barbares est attestée par le résultat des fouilles faites, en 1908 au Grandmas, par le savant archiviste départemental, Monsieur Lempereur. Il a découvert, près de l’église, 81 tombes dont le mobilier (armes et bijoux) paraissent dater du

Fortifications – Routiers.

Entre Cruou et Créneau, blotti contre son fort initial, Marcillac s’entoure de murailles dans les années 1350, pour se protéger des Anglais. Cinq portes donnent accès à la ville :  La tour Cornebariols La tour Bayssettes La tour du Cap

La révolution de 1848

La Révolution de février 1848 agite les esprits de nos concitoyens. Les  vitres de la gendarmerie ayant été brisées, le conseil municipal appelle la population à respecter le plus grand ordre pour éviter la descente des troupes de Rodez. Le

fd807a40c27b266fd6383a49312762b3zzzzzz