Une Ville riche en histoire

Une ville marquée de témoignages du passé. Lire la Suite »

Les Croix des chemins

Découvrez une galerie de photos dédiée aux croix jalonnant les chemins serpentant les Vallon de Marcillac Lire la Suite »

Vin et Viticulture

Au delà du vin, la viticulture est depuis des siècles une richesse culturelle et patrimoniale du Vallon Lire la Suite »

L’exploitation de la mine de fer

Découvrez les derniers vestiges de l\\\\\\\\\\\\\\\'exploitation de la mine de fer de Férals Lire la Suite »

 

Commerce – industrie

Plus d’un siècle d’activité balneaire

« Bourvil aurait sans doute aimé les eaux du Pont-de-Cougousse : ferrugineuses. Et puis aussi sulfureuses à en dégager une odeur satanique sur la vallée. Personne n’avait, jusqu’au début du XIX°, vraiment pensé à les utiliser. Il suffit qu’un beau jiour un

Une pharmacie de gros

Le 1er octobre 1913, Monsieur René Reyjal, s’installe comme pharmacien à Marcillac. Il est alors âgé de 25 ans. Vers la fin de la guerre de 1914-1918, il commence à faire de la pharmacie en gros. Son affaire prospèrera  jusqu’à occuper

Les foires de Marcillac en 1951-1952-1963

« Avec la période hivernale, les foires de Marcillac prennent une importance plus grande et les foirails sont mieux achalandés. L’épidémie de fièvre aphteuse étant maintenant terminée, les arrêtés relatifs à cette maladie sont désormais levés chez nous. En conséquence le grand

L’élevage du plateau

Monsieur Henri Bruneau, boucher parisien, après avoir fait construire une villa à Marcillac, a acheté le plateau qu’occupait la gare de la ligne de chemin de fer de Marcillac à Decazeville. Il a aménagé sur ce plateau une ferme modèle où

Le Pont Rouge

Construit, en 1855-1856, à la porte même de Marcillac, il est ainsi désigné dans le pays parce que bâti en briques et grès rouge. Il est le dernier vestige marquant la naissance de l’ère industrielle et sidérurgique du milieu du 19°

L’usine de Marcillac (survol historique à travers la presse).

(Extrait de « La Dépêche du Midi »  – 1962) : « MANUVAL – ou plus exactement la « Manufacture du Vallon » – filiale de la CEPRO de Rodez, vient donc d’ouvrir ses portes : comme prévu, elle traitera pour la maison mère de Rodez

La Place de l’Eglise dans l’entre-deux-guerres

La Place du Centre et le « Giroutou » étaient alors séparés par un groupe de maisons disparues au milieu de 20° siècle. Ce nouvel espace porte aujourd’hui le nom de Place de l’Eglise. Dans « La Dépêche du Midi » du 26 janvier 2012,

Production fruitière en 1943

QUANTITE DE FRUITS expédiés par les 5 principaux négociants expéditeurs de la région composée du canton de Marcillac plus les communes de Saint-Cyprien, Conques, Grand-Vabre et Villecomtal, en 1943 : QUANTITES PRODUCTION TOTALE PROBABLE   Pommes de table : 1.500 tonnes /

Brebis Et Roquefort

(Extrait de « l’Aveyron » d’A. Ginisty) « Le Vallon comptait, en 1852, le chiffre de 27.829 têtes de brebis. En 1926 il y en avait 28.238. L’essor de la production du roquefort s’est produit vers la fin du XIX° siècle. Il atteint

Arrêt de l’exploitation des mines de fer

En 1903, les trois concessions du gisement de minerai de fer de Mondalazac, Solsac et Muret-le-Chateau s’étendent sur 2.400 hectares. Le bassin houiller de Decazeville est alors très peuplé. La population totalisée des cinq villes de Decazeville, Aubin, Cransac, Firmi