Une Ville riche en histoire

Une ville marquée de témoignages du passé. Lire la Suite »

Les Croix des chemins

Découvrez une galerie de photos dédiée aux croix jalonnant les chemins serpentant les Vallon de Marcillac Lire la Suite »

Vin et Viticulture

Au delà du vin, la viticulture est depuis des siècles une richesse culturelle et patrimoniale du Vallon Lire la Suite »

L’exploitation de la mine de fer

Découvrez les derniers vestiges de l\\\\\\\\\\\\\\\'exploitation de la mine de fer de Férals Lire la Suite »

 

Chansons – poèmes

Au vin de Marcillac

EN MARCILLACOIS Tu n’es ni Bordeaux ni Bourgogne Mais natif en Marcillacois Et lorsqu’on te pince la trogne On te trouve un je ne sais quoi De clairet comme la fontaine, De simplet en conversation, Mais sympathique de bedaine Et

Saint Jean-Le-Froid

C’est à Saint-Jean-le-Froid Qu’a resurgi ma foi. L’humble chapelle coiffe un mont Qu’on voit de tous les horizons. Pourtant toujours mes promenades Avaient dédaigné l’escalade. Il a fallu que des enfants Me demandent obstinément De les conduire à cette messe

« Consou bugueiro », de Gustave et Gaston Bessière

Onas tira’n litre o lo cabo, Bous contorai uno consou : Se, per cas, l’olé me moncabo, Me meisserias un plen tassou. M’ou recoumondat o lo glèio D’ona pas bioure qu’ol pesquiè, Mès ai plo combiado d’idèio En d’ogojent nostre

« Lo foulieiro », de Gustave et Gaston Bessière

Tjic ! et tjac ! dins lo foulièiro, – De trèco dusc’ol couol – Se fo d’oquelo monièiro Lou boun bi reboirouol ! Per dintra dins lo foulièiro, Cal fa porti lou fun, Mounta sur uno codièiro, Fa l’esprouobo del

« Lo bugado », de Gustave et Gaston Bessière

Quond l’ojèrou trempado, Lo bugado, lo bugado, Quond l’ojèrou trempado Dins l’aio de lessiou, Los fennos, olossados, Poulsèrou’n moumentou. « Mès coussi fosès, modometo, Oquel lessiou qu’es to poulit ? – De cenres cal que li se meto Et que siago

Sonnet de Charles-Louis Pourcel : Le monument aux morts de Marcillac en Rouergue

En sabots, découvert, les larmes plein les yeux, Le vigneron s’appuie au mur, son coeur se serre. Il a posé sa houe, et, sur sa hotte à terre, Il s’agenouille et reste là, silencieux ! Tenant sa tête dans sa

Poème de l’abbé Justin BESSOU pour les noces d’or sacerdotales du curé Antoine Durand

Le célèbre abbé Justin BESSOU (1845-1918), conteur et poète (occitan et français) était vicaire auprès du curé Antoine Durand, à Marcillac, lorsque celui-ci fêta, le 31 juillet 1883, ses noces d’or sacerdotales. Bessou avait une grande affection pour notre curé. A

« Lou bi noubel », de Gustave et Gaston Bessière

Lou bi noubel Lou bi de l’on possat ol borricou s’ocabo ; Mès, oqueste motis, ol rojouol del tounel, Oben tostat lou bi noubel de nouostre cabo, Ordent et clar coumo lo flomo d’un gobel. Nouostre bi sero bou ;

Poème de Gaston Bessière (1925) : « Accablement »

Je te loue, ô sculpteur, qui taillas dans le grès Ce fruste vigneron à la forte encolure, Et dont les yeux semblent frappés d’une brûlure, Pour avoir lu le nom d’un fils mort, de trop près. Blouse à l’épaule, il

Chant de l’A.S.M. (Association sportive de Marcillac)

« Le football est né à Marcillac en 1942 avec l’A.S.M.. Les plus anciens se souviennent d’avoir chanté sur l’air de « La Madelon » quelques couplets mobilisateurs du poète local Irénée Madrières : « A Marcillac, dans un élan d’espérance, Naquit un jour

9b69501d77c443c36bbf4c9a250ebf92hh