Cardinal, ratafia, vin de noix

CARDINAL  (excellent apéritif) : 

1/5 de crème de cassis

4/5 de vin rouge de Marcillac

 

RATAFIA   (d’après un dépliant de la S.A. Marius Bonal – Mai 1993). 

Le « ratafia » est un produit de vieille tradition familiale en Rouergue. C’est l’apéritif traditionnel que chaque famille fabriquait pour elle-même. Il est obtenu par mutage du moût de raisin en cours de fermentation par de l’eau-de-vie de marc. Le mélange doit être intimement réalisé, puis vieilli lentement en fût de chêne.

Le ratafia, ainsi préparé, va acquérir durant son vieillissement, ses lettres de noblesse : – un parfum subtil qui vous rappellera le terrain rouergat, – une séduisante couleur ambrée – un goût inimitable obtenu par les échanges entre le bois et le produit.

Le ratafia s’apprécie en apéritif. Il doit être servi frais mais non glacé. Ne jamais le laisser séjourner au réfrigérateur. Au cours du repas, il accompagnera très volontiers un melon, un foie gras. De même, il sera un excellent faire-valoir des desserts et fromages de l’Aveyron. Vous pouvez également y penser l’après-midi, avec des petits fours. Il accompagnera aussi merveilleusement les fromages et desserts du terroir rouergat.

 

Recette (d’après « Tour pédestre du Causse -Comtal ») :

– Presser du raisin et recueillir son jus

– Pour 4 litres de ratafia : 3 litres de jus de raisin et 1 litre d’eau-de-vie (marc de raisin)

– Garder toujours cette proportion 3/4, 1/4

– Au bout de 30 jours, transvaser en filtrant

– Recommencer 30 jours après, si nécessaire (dépôt).

 

VIN DE NOIX  (pour accompagner les gâteaux de pays)

-34 noix vertes, assez tendres, coupées en 4

– 5 litres de bon vin rouge

– 1 kg de sucre

 

Originally posted 2012-07-29 17:33:58. Republished by Blog Post Promoter

c896917281da489cca425eddb672b86e>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>