Une Ville riche en histoire

Une ville marquée de témoignages du passé. Lire la Suite »

Les Croix des chemins

Découvrez une galerie de photos dédiée aux croix jalonnant les chemins serpentant les Vallon de Marcillac Lire la Suite »

Vin et Viticulture

Au delà du vin, la viticulture est depuis des siècles une richesse culturelle et patrimoniale du Vallon Lire la Suite »

L’exploitation de la mine de fer

Découvrez les derniers vestiges de l\\\\\\\\\\\\\\\'exploitation de la mine de fer de Férals Lire la Suite »

 

La voie perdue de Firmi à Marcillac

« C’est un peu comme si la nature voulait effacer les blessures que l’homme lui a infligées. De Firmi à Marcillac, la végétation s’est faite envahissante et rien ne distingue les talus verdoyants des plates-formes qui ont accueilli, pendant les années glorieuses de

Alzernes et Tapou

(Extrait de « La Reine du Vallon » – bulletin paroissial – n° 48 – mars 1912). « Vers les débuts du XIV° siècle le seigneur de Combret voulut tirer quelques profits d’un vaste espace sur la limite de ses propriétés vers l’Est

Marcel DERRENDINGER capitaine des pompiers

« Dimanche matin, une triste nouvelle circulait dans Marcillac : Marcel Derrendinger était décédé dans la nuit, à l’âge de 64 ans. …chez lui, l’impétuosité du langage ne supprimait pas le mouvement du coeur. Car Marcel Derrendinger était serviable à tous

Décès de Jean Olivié

J’ai le regret de vous apprendre le décès de Jean Olivié, survenu en ce mois de Janvier 2014.  Jean était l’auteur de la quasi-intégralité des textes disponibles sur ce site, et avait toujours tenu à conserver une discrétion autour de

Chapelle de Notre Dame de La Salette (historique)

(Extrait de « Inter-Vallon » – journal paroissial – n° 168 – mai 2008). « …il se disait qu’au milieu du 19° siècle, à la suite d’un voeu, Monsieur Foulquier de Igou, s’était rendu, à La Salette, dans les Alpes (dans le département de

La croix de Saint-Austremoine

« Cette magnifique oeuvre d’art contemporain qui se trouve sur la placette en face de l’église (du village voisin Saint-Austremoine), est l’oeuvre du sculpteur amateur ruthénois (il travaillait aux Télécoms) Henri Duffourg. Ce dernier avait déjà sculpté ici une croix de style

MARCILLAC EN 1771

En 1771, la paroisse compte 1460 habitants, dont 994 dans la ville de Marcillac. Outre le curé, un vicaire et un secondaire, il y a trois autres ecclésiastiques obituaires qui travaillent en qualité de simples prêtres approuvés. Parmi les métiers

Le Docteur Henri Périé

« C’est avec une grande émotion que la population de Marcillac a appris le décès subit du docteur Périé. C’est dans une église archi-comble que la cérémonie religieuse a été célébrée par le Père Barrié, en présence de M. Luche, président du

Poèmes « l’Ady » et « le Créneau »

    L’ADY (Extrait de « La Binho » de A. Lafeuille 1937) « Per Paris la grande ribieiro Coumo se diou, tout de prumièiro ; N’auren be prou de nostr’Ady Dé Clarabals à Balady Que, pauzat, sans bruch se permeno Cufé de

Ecole de la Prade (historique)

En 1822, la municipalité de Marcillac fait appel aux Soeurs du St Sacrement d’Autun pour tenir un hospice public. En 1824, ces mêmes religieuses ouvrent une Ecole Primaire tout près de l’hospice. Cette école se double rapidement d’un pensionnat qui

facilisis at nec Lorem porta. commodo