Une Ville riche en histoire

Une ville marquée de témoignages du passé. Lire la Suite »

Les Croix des chemins

Découvrez une galerie de photos dédiée aux croix jalonnant les chemins serpentant les Vallon de Marcillac Lire la Suite »

Vin et Viticulture

Au delà du vin, la viticulture est depuis des siècles une richesse culturelle et patrimoniale du Vallon Lire la Suite »

L’exploitation de la mine de fer

Découvrez les derniers vestiges de l\\\\\\\\\\\\\\\'exploitation de la mine de fer de Férals Lire la Suite »

 

Le « marcillac », vin des artères

« Les premières données précises et fiables sont désormais connues pour le vin de Marcillac, dont plusieurs échantillons (provenant de la cave de Valady ou de chez les producteurs) ont été testés parmi 56 autres vins, dont quelques crus du Bordelais,

« La Marseillaise du vigneron », (de Fabienne Thibeault)

A l’occasion de son intronisation dans l’Eschansonnerie de Saint-Bourrou, à Cachefaix, le 5 juin 2006, la chanteuse québecoise Fabienne Thiebeault a créé et chanté sa « Marseillaise du vigneron » : « Allons enfants Pour la mémoire Le jour de fête est arrivé.

Chansons De Marcillac : Bibo Nouostre Morcilhac

Bibo nouostré Morcilhac :   –1- Boulén conta nouostro patrïo, Boulén conta nouostré païs, Per tout cridorén o l’embïo Morcilhac es un vrès porodis. Sité chormén, setjour aïmaplé Fach per i possa dé boun téns I o pas cap plus d’endrech

Léproserie ; maladrerie ; dames de la charité.

  « A la fin du XVII° siècle, lorsque furent exécutées ou restaurées les peintures de la chapelle (de Foncourrieu), notre léproserie, que depuis longtemps avaient abandonné les malades, était encore dans tout l’éclat d’une verte vieillesse. L’artiste décorateur des voûtes de

LES AROMES DU VIN DE MARCILLAC

« In Vino Veritas » est un club toulousain de dégustation de vin, créé en 1994, sous statut d’association loi 1901 depuis 2007. Il compte parmi ses membres les vice-champions 2006 et champions de France 2007 de dégustation à l’aveugle de la RVF,

MESURES AUTREFOIS UTILISEES A MARCILLAC

La journée de vigne : équivalait à 5,12 ares. La pipe valait 2 barriques ou 8 sémals ou 443 litres (portée à 450 litres par délibération du conseil municipal le 19 décembre 1886). (à noter que le « gallon anglais » vaut

La binheïrouno

(Dédiat a la Couralo é a la Lyro Sén-Bourrou) Musique de l’abbé Dumoulin. Refrain Marcilhac, aïsi tous binheïrous ! Del baloun boulèn canta lous barralous Las ouïdes é la foulieïro Lou saumonsès dins lous tassous. Nostre saumonsès, licour primiero, Del

Brebis Et Roquefort

(Extrait de « l’Aveyron » d’A. Ginisty) « Le Vallon comptait, en 1852, le chiffre de 27.829 têtes de brebis. En 1926 il y en avait 28.238. L’essor de la production du roquefort s’est produit vers la fin du XIX° siècle. Il atteint

Le tassou de Marcillac

(Bulletin municipal  N° 1 –  nouvelle série –  année 2008) « A Marcillac, capitale du mansois, non seulement les vignerons, mais la plupart des habitants possédaient jadis un tassou. Les hommes bien sûr, mais pas seulement eux. Il existait le modèle « homme »

Polémique cocasse du XIX° Siecle

(Extrait du « Journal de l’Aveyron » du 17 mai 1888) « Les girondins étaient, je crois, 22 au soir du banquet funèbre. Nous avons, nous, nos 22 jacobins prêts à sceller, non pas de leur sang mais, de l’apostasie leur attachement au laïcisme…